Recette de glace au yaourt maison et aux mures du talus

Recette de glace au yaourt maison et aux mûres du talus

Ingrédients

  • 285 g de mûres sauvages (c’est tout ce que j’ai réussi à cueillir, tant c’est fastidieux et dangereux, je passe mon temps à avoir des épines dans les doigts, même avec des gants, qui sont toujours percés au bout !)
  • 140 g de sucre
  • 2 yaourts bio ou maison


Ustensiles

  • 1 pichet pour le jus
  • 1 chinois pour passer le jus et fruits
  • 1 sorbetière Lagrange
  • Des ramequins pour faire des portions individuelles plus faciles à servir que des glaces extraites d’un grand bac comme dans le commerce. Les industriels mettent des adjuvants que je ne mets pas.

Procédure

La veille

Je cueille les mûres sans me prendre trop d’épines. Je les pèse et les couvre de la moitié du poids en sucre cristallisé.

Je laisse macérer au frais. Du jus commence à sortir.

Je fais crever les fruits dans une casserole pour que le jus sorte encore plus. Ou au micro-ondes, je les passe deux fois 2’5, soit cinq minutes.

Je verse l’ensemble fruits et jus au chinois en poussant avec un pilon.

Je garde les fruits pour aromatiser des yaourts ou comme hier agrémenter un porridge préparé dans l’Instant Pot qui a un programme pour ça. Recette plus bas.

Je laisse refroidir le sirop de mûres obtenu pendant que la cuve de la sorbetière reste au congélateur. Une nuit pour moi. Et je mets les récipients pour les glaces aussi à refroidir au congélateur.

Le jour du turbinage

« Une glace est toujours meilleure quand elle vient d’être turbinée. »

C’est ce que disait Christian Millau, le célèbre critique gastronomique qui vient de mourir, dans les années 70 aux débuts de la revue Le Nouveau Guide Gault-Millau dont ma sœur était secrétaire de 1969 à 1972. Je n’ai jamais oublié le conseil entendu à la radio quand j’étais étudiante et gagnais des sous en écrivant des enveloppes pour les abonnements de la revue avec toute la famille et les amies. Les listings des adresses étaient en bandes perforées, mais on écrivait les adresses à la main, c’était très chic encore !

Grâce au Guide, ma sœur était logée dans un appartement agréable au sixième étage du 10 rue du boulevard Poissonnière, à côté du journal L’humanité, avant qu’il déménage rue du Colonel Fabien. Elle me faisait la grâce de m’y héberger quand j’étais à la Fac de Vincennes. C’est là que j’ai écrit Aquamarine de 69 à 72 et que j’ai rempli de nombreux cahiers, tant la vie alors était intense et passionnante.

Donc, après une pensée émue pour Christian Millau qui nous avait bien intéressés à la gastronomie et aux bons produits (nous en avions souvent à la maison, restant des dégustations faites pour le journal), je sors le pichet du jus de mûres en sirop et j’ajoute deux yaourts.

Je mélange bien à la cuiller en bois ou au fouet. Inutile de salir le bol du blender ni même un fouet pour mixer plus finement l’appareil, les pales de la turbine vont se charger de bien mélanger le tout au cours du turbinage.

J’allume la sorbetière. La mienne est une Lagrange, elle affiche 40 minutes. Les pâles tournent. Je verse alors l’appareil du pichet dans le trou de la sorbetière.
Je pars faire autre chose, car j’ai toujours beaucoup de choses à faire sur mon domaine ou au bureau, là je devais finir des corrections par Antidote sur le roman d’une amie à qui j’ai prêté mon bureau depuis avril pour qu’elle le retravaille.

IMG_4475

Je reviens quarante minutes plus tard et c’est prêt. Je goûte. C’est parfait pour moi. Pas trop sucré. Pas trop lourd. Pas trop gras. Savoureux comme je l’espérais. Avec une texture parfaite comme je l’aime.

Je sors les petits ramequins réfrigérés et je verse des portions de crème glacée aux mûres du talus.

IMG_4480

Je garde un ramequin pour mon déjeuner au freezer le temps de dresser ma table. Tous les autres sont déjà mis au congélateur, deux par deux, pour ne pas les laisser trainer à l’air libre dehors. Je les sortirai assez tôt avant un déjeuner entre ami-e-s pour qu’ils ne soient pas trop durs et reprennent fière allure.
C’est un sorbet aux yaourts et aux fruits de saison vraiment simple à faire et réussir.

Recette du porridge à l’Instant Pot

Proportions

On mesure une tasse de flocons d’avoine pour une tasse et demi de lait dans un récipient allant au bain-marie, on pose ce récipient dans la cuve inox de l’Instant Pot où l’on a versé deux verres d’eau.

porridge du Comptoir irlandais

Cuisson

On allume l’Instant Pot, on appuie sur le bouton Porridge, on part faire autre chose. On revient, c’est prêt et chaud, ça n’a pas brûlé et on n’a pas de casseroles à laver ou à récurer.

porridge Instant Pot

 

Et voilà le porridge avec les mûres récupérées. En cuisine plus simple :

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Lavoisier d’après AnaxagoreIMG_4481

Bon appétit et bel été !

Gaelle Kermen, Kerantorec, 15 août 2017


Sur Christian Millau et le guide gastronomique Gault et Millau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Millau

Publicités

Faire son lait d avoine maison

Comment faire soi-même son lait d’avoine et en faire des yaourts

Cahier de chantier
Samedi 18 juin 2016 12:44
Je viens de faire du lait d’avoine, suivant ce blog : comment fabriquer son lait d’avoine maison en quelques minutes.

C’est mon ami paysagiste et poète québécois de longue date, Robert F. Robert, qui m’a donné envie de faire ça. Un de ses amis lui demandait la recette. C’est la même que dans le blog.

Lait d’avoine maison

Il me restait un fond de flocons d’avoine de l’hiver, occasion d’essayer.

J’ai pesé les flocons : 62 g, j’ai ajouté 62 cl d’eau, j’ai mixé, en deux fois, j’ai passé dans une mousseline, j’ai bien appuyé pour faire sortir le lait, j’ai mis dans une petite bouteille d’eau, gardée au froid du frigo.

J’ai bu ce qui restait. Pas trop de goût, je n’ai rien mis en plus de l’eau, ni sel, ni sirop.

Lait d'avoine maison pas cher
Pesée des flocons dans le blender selon la base de proportion de 100 g de flocons par litre d’eau © gaellekermen 2016
Lait d'avoine maison pas cher
Deuxième mixage du mélange eau et avoine au mixeur-blender © gaellekermen 2016
Lait d'avoine maison pas cher
Tamis du lait d’avoine ©gaellekermen2016
Lait d'avoine maison pas cher
Reste de flocons et lait d’avoine pas cher ©gaellekermen 2016

On pourrait utiliser les restes des flocons dans du pain.

Yaourt au lait d’avoine

J’ai fait du yaourt avec le lait d’avoine puisque je n’avais plus de lait et du yaourt de brebis. Ça a très bien marché.

Lait d'avoine maison pas cher

La texture est du genre de celui de la préparation Sojasun. Pas désagréable.

IMG_7712

Le petit lait est allé dans une pâte à pain. IMG_7713

IMG_7714

Album des photos sur Flickr

Lait d'avoine maison pas cher

Bon appétit !

Gaelle Kermen
Kerantorec, 5 juillet 2016

 

Recette de pizza-maison

La recette de ma pizza maison est celle du site http://www.pate-a-pizza.com/recette/pate-a-pizza/

J’aime bien ce site, parce qu’il donne les plans d’un four à pizza et je rêve de me construire un four à pain chauffé au bois. En attendant, j’ai fait l’acquisition d’une plaque réfractaire, qui permet de mieux cuire pains et pizzas à la maison. Il faut prévoir de la faire chauffer d’avance, 45 minutes pour une plaque épaisse de 4 centimètres, à four très chaud.

pierre--pain_22445483894_o
Pierre réfractaire à pain et pizza © gaelle kermen 2015

Ingrédients

Prévoir : 400 g de farine, 25 dl d’eau, 1 paquet de levure de boulangerie, sel, sucre, huile d’olive

1
Ingrédients du petit levain © gaelle kermen 2016

Petit levain

  • 50 g de farine
  • 1 paquet de levure
  • 10 dl d’eau

Bien mélanger, mettre à fermenter au four à 50°.

2
Petit levain en cours de fermentation © gaelle kermen 2016

En effet, un peu plus tard, le levain a bien monté dans le bol et fait des bulles.

Pâte à pizza

  • 350 g de farine
  • 15 dl d’eau pas trop froide
  • 2 c à c de sel, sucre et huile d’olive

Ajouter ce levain au reste de la farine, au reste d’eau, avec les cuillerées à café de sel, de sucre et d’huile d’olive.

3
Ingrédients de la pâte à pizza © gaelle kermen 2016

Les ingrédients sont mélangés au robot avec le crochet pétrisseur.

5
Pétrissage au robot vitesse 1 puis 2 © gaelle kermen 2016

La position 1 est lente, pendant 3 minutes, puis le robot se met tout seul sur la position 2 plus rapide pendant 6 minutes. L’arrêt est automatique. J’ai remis 1 minute sur la position 2 pour respecter les 10 minutes de pétrissage préconisé par le site pate-a-pizza.com.

6
Repétrissage final vitesse 1 © gaelle kermen 2016

La boule s’est bien formée à l’aide de la corne, sans trop de farine.

7
Boule mise à lever dans un grand saladier © gaelle kermen 2016

J’ai mis dans un saladier couvert d’une gaze humide, au four chaud à 50°. C’est parti pour plusieurs heures.

8
Mise en pousse sous gaze mouillée © gaelle kermen 2016

J’ai laissé 5 heures, le site parle de 6 à 8 heures minimum.

9
Pâte à pizza en cours de pousse © gaelle kermen 2016

La pâte a bien levé, elle a fini par remplir le saladier.

IMG_6075
Pizza cuite sur la plaque réfractaire © gaelle kermen 2016

Après avoir émietté des fleurs de marjolaine de l’été dernier et arrosé d’un peu d’huile d’olive, j’ai mis à cuire les pizzas sur la pierre réfractaire, 20 minutes. Je les aime très fines et j’ai un peu de mal à les faire d’un rond régulier. J’ai des progrès à faire.

Mais mes convives ont apprécié et c’est l’essentiel !

Bon appétit !

Gaelle
Kerantorec, 13 février 2016

Crédits
Robot multifonctions Continental Edison
Plaque réfractaire Pimotti chez Amazon

Foie gras au micro-onde de Joel par Gaelle

Foie gras au micro-onde de Joel par Gaelle Noël 2010

Lors de ma dernière visite à Castanet-Tolosan, à la mi-septembre 2010, j’avais longuement discuté de cuisine avec un ami, Joel, chef traiteur à Toulouse. Je lui avais parlé de mes expériences de Noël 2009 avec mes foies gras dont j’avais fait des articles de blog.

Cuisson des foies gras Noël 2009

Je lui disais avoir préféré le foie gras au torchon. Il m’a parlé d’une recette inratable au micro-onde et m’a donné au vol la recette. J’ai eu le tort de ne rien noter ce jour-là, je n’ai pas encore d’iPad ! Mon amie Nadia a fini par me transmettre la recette juste avant le solstice d’hiver 2009.

Simplissime :
Déveiner le foie gras.
Saler poivrer : 16g de sel par kilo de foie gras et 2g de poivre par kilo.
Cuisson au micro onde :
3 minutes à 600w pour un bocal de 250g.

C’est tout. On avait parlé des heures de cuisines locales diverses mais je n’avais rien noté et j’ai oublié, ne gardant que des bribes, vous croyez qu’il donnerait des précisions, le chef Joel, allez va débrouille-toi :-)

Je me rappelais qu’il fallait traiter le foie non froid, donc le sortir bien avant de le cuire.
Et ça se conservait le temps des fêtes, trois semaines au frais.
Plus des flocons de fleur de sel au moment de servir… Salies de Bearn chez Joel.

J’avais un foie gras entier frais qui attendait au frigo, que ma compagne de voyage, JAY, m’avait offert, de marque Montfort, foie déveiné, déjà assaisonné. Bien pratique cette formule, elle fait gagner du temps et évite les contacts avec le produit fragile.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Mes premiers essais ont été fait dans deux pots Familia Wiss de 200g. Le premier sans rien et trois minutes à fond la caisse, conclusion j’ai léché le micro-onde ! Le deuxième j’ai pensé à mettre un film. J’ai couvert les pots à chaud avec la rondelle bien ébouillantée au préalable.
Ils sont scellés comme des conserves, ils peuvent donc se conserver 6 mois d’après ce que m’avait dit Joel. Mais à mon avis, le foie a souffert.

De Foie gras de Joel façon Gaelle
De Foie gras de Joel façon Gaelle
De Foie gras de Joel façon Gaelle

Avant de faire la terrine, je l’ai ébouillantée, au micro-onde toujours, remplie d’eau, mise à sécher.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Le foie gras est bien tassé et réassaisonné en surface, aux flocons de fleur de sel de Guérande et poivre.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Film alimentaire sur la terrine mise dans un plat à bain-marie pour micro-onde.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

J’ai fermé le récipient à bain-marie en laissant les trous ouverts pour libérer la vapeur.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

J’ai cuit en trois fois 1 minute, vérifiant l’état du foie à chaque fois. L’avantage sur la méthode que j’ai adoptée hier (3 minutes sans bain-marie) est que le foie ne se défait pas, il reste entier.

Le résultat après trois minutes à 600w au micro-onde : peu de gras autour du foie bien compact.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Le foie est bien tassé deux heures à température ambiante puis une nuit au frigo.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

La table de fête de solstice d’hiver 2010, deux foies gras, du jurançon, de la confiture de feijoa maison apporté par mon ami Bruno avec qui je goûte mes dernières préparations culinaires.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Bruno heureux devant les foies gras maison. Le foie gras que l’on voit en premier plan a été fait sans être mis au bain-marie, trois minutes non stop, et a rendu beaucoup plus de gras.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Gaelle, foie gras et jurançon en souvenir d’Henri IV.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Le foie gras mi-cuit au micro-onde démoulé.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Ou ce qu’il en reste.

De Foie gras de Joel façon Gaelle

Moi j’aime le gras du foie gras, surtout au petit déjeuner, mais mes invités ont préféré le foie gras mi-cuit fait selon la recette que je donne ici. Il est à consommer rapidement, ce qui ne devrait pas poser de problèmes par les temps qui courent.

Je vous souhaite à tous de belles fêtes de solstice d’hiver 2010.
Nedeleg Laouenn d’an Holl.
Merci à Joel, merci à Nadia de Castanet-Tolosan.

Dernier petit détail, de Joel : la fleur de sel au moment de servir, chez lui de Salies de Bearn, chez moi de Guérande.

© gaelle kermen 2010