Ebook We Made a Garden by Margery Fish.

We Made a Garden, by Margery Fish, image est un classique du jardinage anglais, des années 50, réédité en 70, traduit en 90, dont j’avais lu une critique dans une revue de jardin des années 90, et qui m’avait donné l’idée de tenir mon propre cahier de jardin en 2005. Je l’ cherché longtemps en vain et je le trouve enfin au format Kindle.
Un petit livre très complet, qui raconte l’achat d’une maison en 1939 et la création du jardin selon des principes opposés entre Margery la narratrice et son Walter d’époux, personnalité de la presse londonienne d’avant-guerre, dont on ne peut pas dire que le caractère soit sympathique, malgré ses connaissances sur le jardin, au détriment des idées de sa femme. On en vient à se réjouir de sa mort prématurée qui l’a laissée libre elle d’agir à sa guise.
Une bonne image de l’attitude de soumission apparente de la femme dans les années d’avant-guerre, sociologiquement intéressante, car elle est restée valable jusqu’à ma génération.
Les chapitres sont bien découpés et les conseils de Margery restent d’actualité à quelques détails près, par exemple, on ne jugerait plus politiquement correct d’utiliser du chlorate de soude ou du souffre pour éliminer les herbes qui ont le mauvais goût d’investir les allées de gravier. Elle reconnaît que finalement elle continuera à prendre la binette jusqu’à la fin de sa vie, car la solution chimique n’est pas idéale, bien qu’elle souligne ne pas avoir d’animaux chez eux.
J’ai reconnu bien des conseils donnés oralement par une vieille amie d’origine anglaise, ainsi que de nombreuses plantes que Nicole avait dans son jardin, comme les Geranium vivaces, que j’ai encore chez moi en couvre-sol un peu partout dans mes parterres.
Un bonne lecture que j’ai beaucoup soulignée, et que je consulterai de temps en temps sur mon Kindle. La table des matières est bien faite et simple à se repérer.
Le jardin est visitable. De nouveaux propriétaires ont organisé la gestion de ce jardin extraordinaire, ils continuent la nursery organisée par Margery Fish en 1950 et vendent les plants et graines issus de ce jardin, comme elle avait fini par le faire, tant elle avait de demandes. C’est en partie grâce à ce petit livre que le jardinage s’est démocratisé en Angleterre et que la passion du jardin est devenue passion nationale.

http://www.gardenvisit.com/garden/east_lambrook_manor_garden
Ebook Kindle : http://www.amazon.fr/We-Made-Garden-Margery-Fish-ebook/dp/B006OBR8EK/

Margery Fish est de ces femmes inspirantes, qui me donnent le courage de gérer mon domaine en ne comptant que sur mes seules forces.

Gaelle Kermen
Kerantorec, janvier 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s