Essai de bouturage de rosier dans une pomme de terre

Août est la période des boutures des rosiers et autres plantes ligneuses, quand elles sont dites “aoûtées”.

Quand j’étais étudiante en sociologie, j’avais trouvé, dans les revues de ma grand-mère des années trente, qui m’avait inspiré le sujet de ma maîtrise (La presse féminine dans les années trente), un papier écrit par Colette  à ce sujet et je n’avais jamais oublié la leçon ni la date.

Je crois me souvenir que Colette utilisait le sable pour les bouturages. Et elle recommandait de bien nettoyer les rosiers des fleurs fanées.

Ici je vais expérimenter une autre formule de bouturage de rosier dans une patate que j’ai aperçue sur l’Internet, sans savoir où, le genre d’images qu’on voit passer et dont l’idée revient au moment opportun.

Voici ce que j’ai fait ce matin au lever du soleil après avoir nettoyé mon vénérable rosier ancien anglais pour en tirer un bouquet d’anniversaire à l’intention de mon petit voisin Sacha qui a un an aujourd’hui.

IMG_0082

J’ai taillé une bouture, sous un talon plus un oeil. J’ai pris une pomme de terre et j’ai enfoncé la bouture dans la chair.

IMG_0083

IMG_0084

Puis j’ai mis l’ensemble dans un petit pot bien drainé.

IMG_0085

IMG_0087

Et voici les roses que j’espère reproduire. Un de mes amis a réussi à bouturer une rose que je lui avais offerte avec la méthode habituelle de bouturage, mais il a la main verte. Jusqu’ici je n’avais pas réussi, cette fois, j’espère avoir un meilleur résultat.

IMG_0088

Un essai simple et facile.

Belles boutures !

Gaelle Kermen
Kerantorec, 24 août 2016

Post Scriptum : c’est le premier article que je prépare sur l’application Scrivener pour iPhone et iPad que je suis en train de tester. Je le retravaille sur la version du logiciel Scrivener de bureau sur Mac. Bientôt des articles sur mon blog d’écriture.

20 novembre 2016

Post Scriptum 2 : l’essai n’est pas du tout concluant pour reproduire un rosier. L’idée était belle, mais irréaliste. Par contre je devrais avoir de belles patates primeurs si je replante mes plants dans un endroit protégé pour l’hiver.

rosier-patates

22 mars 2017

Post Scriptum 3 : j’ai un peu oublié tout ça, j’avais rentré le pot des herbes à l’abri pour hiver,  mais ce printemps, j’ai en effet quelques pommes de terre primeur à côté de la tige séchée du rosier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s